Tzatziki

Pour 4 personnes :

  • 1 concombre
  • 4 cuillerées à soupe de menthe fraîche ciselée
  • 2 cuillerées à soupe de persil plat haché
  • 1/2 citron (jus)
  • 1 yaourt nature
  • Piment d’Espelette (ou tabasco)
  • 1 gousse d’ail
  • Sel
  • Poivre

Laver le concombre et le peler ou non (selon son goût).
Peler l’ail, en ôter le germe et l’émincer très finement.
Le couper en deux dans le sens de la longueur et retirer toutes les graines.
Le tailler en dés réguliers et les réserver dans un saladier.
Les saler généreusement et les laisser mariner au réfrigérateur pendant 15 minutes.
Laver et essorer la menthe, puis l’effeuiller et la ciseler finement.
Laver et essorer le persil plat, puis l’effeuiller et le hacher.
Presser la moitié d’un citron et en réserver le jus.
Verser les dés de concombre dans une passoire et les rincer abondamment sous le robinet.
Les égoutter sur un papier absorbant.
Dans un saladier, mélanger ensemble le yaourt, les herbes, le piment, l’ail, le poivre et un peu de jus de citron.
Verser cette sauce sur les dés de concombre.
Goûter la préparation et rectifier l’assaisonnement si nécessaire.
Répartir le tzatziki dans 4 verrines.
Les réserver au réfrigérateur jusqu’au moment de les déguster avec du pain grillé.

Chou blanc aux lardons

Pour 4 personnes :

  • 1 chou blanc
  • 200 g de lardons
  • 4 pommes de terre
  • 1 cuillerée à soupe de matière grasse (saindoux ou huile)
  • 1 oignon
  • 30 cl d’eau
  • Baies roses
  • 1 cube de bouillon de volaille
  • Sel

Supprimer les premières feuilles du chou si elles sont abimées.
Couper le chou en quatre et en supprimer le reste de tige.
Émincer les quatre morceaux de chou en lanières fines.
Peler les pommes de terre, les laver et les couper en quatre.
Peler l’oignon, le laver et l’émincer finement.
Dans la cocotte-minute, faire fondre la matière grasse.
Ajouter les lardons et l’oignon émincé.
Laisser revenir pendant quelques minutes.
Recouvrir avec 30 cl d’eau froide.
Ajouter le chou émincé  et les morceaux de pommes de terre.
Assaisonner avec du sel, un cube de bouillon de volaille et des baies roses.
Fermer la cocotte-minute.
Laisser chuchoter pendant 10 minutes.
Servir chaud.

Coleslaw

Pour 4 personnes :

  • 200 g de chou blanc
  • 200 g de carottes
  • 1 yaourt nature
  • 2 cuillerées à soupe de mayonnaise
  • 1 cuillerée à soupe de vinaigre blanc
  • Sel
  • Poivre

Laver le chou blanc et en prélever quelques feuilles (200 g).
Peler et laver les carottes (200 g).
Réaliser une mayonnaise.
Superposer les feuilles des chou trois par trois, puis les rouler avant de les émincer de façon à obtenir des lanières fines.
Râper les carottes.
Dans un saladier, mélanger ensemble les lanières de chou et les carottes râpées.
Dans un bol, mélanger ensemble la mayonnaise, le yaourt nature, le vinaigre blanc, le sel et le poivre.
Goûter la sauce et rectifier l’assaisonnement si nécessaire.
Verser la sauce sur les crudités préalablement préparées.
Mélanger.
Recouvrir le saladier d’un film alimentaire.
Réserver au réfrigérateur pendant deux heures avant de déguster.

Pain aux graines de pavot

  • 500 g de farine (type 55)
  • 310 g d’eau
  • 20 g de levure de boulanger fraîche
  • 1,5 cuillerée à café de sel
  • 3 cuillerées à soupe de graines de pavot

Mélanger la farine et le sel.
Mélanger la levure et l’eau tiède.
Dans le bol d’un robot, verser progressivement la préparation liquide sur la farine salée.
Mélanger le tout de manière à obtenir une pâte homogène.
Laisser lever la pâte pendant 40 minutes dans le saladier recouvert hermétiquement d’un papier film.
Disposer une feuille de papier sulfurisé sur la plaque du four.
Diviser la pâte en 9 morceaux de 90 g.
Former 9 boules régulières de pâte.
Plonger une par une le dessus de chaque boule dans un bol d’eau pour les humidifier, puis dans les graines de pavot.
Déposer une première boule au centre de la plaque du four, sur le papier sulfurisé.
Disposer les 8 autres boules autour.
Laisser lever le pain pendant 30 minutes.
Déposer un plat d’eau dans le four (l’humidité est nécessaire pour bien faire cuire le pain sans qu’il ne dessèche).
Allumer le four à 240°.
Enfourner le pain aux graines de pavot, sans préchauffage pendant 45 minutes.
Á la sortir du four, laisser refroidir le pain sur une grille.

Trianon (ou royal au chocolat)

Pour 8 personnes.
Penser à réserver la crème liquide au congélateur afin qu’elle soit très froide au moment de la fouetter (voir ci-dessous).

Réaliser un biscuit amandes :

  • 60 g de poudre d’amandes
  • 20 g de maïzena
  • 3 blancs d’œufs
  • 125 g de sucre en poudre

Préchauffer le four à 200°.
Dans un saladier, tamiser et mélanger ensemble la maïzena et la poudre d’amandes.
Clarifier les œufs (séparer les blancs des jaunes).
Dans la cuve d’un robot, monter les blancs en neige.
Lorsque les blancs sont mousseux, ajouter la moitié du sucre.
Lorsque les blancs sont fermes, ajouter le reste de sucre.
Recouvrir la plaque du four d’une feuille de papier sulfurisé.
Poser sur le dessus un cercle à gâteau ( idéalement de 22 cm de diamètre et 4,5 cm de hauteur pour les proportions de la recette).
Verser la pâte à l’intérieur du cercle.
Enfourner à 200° pendant 15 minutes.
Au terme de la cuisson, sortir le biscuit du four et le laisser refroidir.

Réaliser un croustillant praliné :

  • 20 crêpes dentelle
  • 150 g de chocolat praliné

Diviser le chocolat au praliné en carrés et le faire fondre.
Dans un saladier écraser grossièrement (pas trop) les crêpes dentelle.
Réserver la préparation.

Réaliser une mousse au chocolat :

  • 75 g de sucre en poudre
  • 2 cuillerées à soupe d’eau
  • 200 g de chocolat noir
  • 3 jaunes d’œufs
  • 30 cl de crème liquide

Diviser le chocolat noir en carrés et le faire fondre.
Dans une petite casserole, verser le sucre et l’eau.
Porter à ébullition et faire cuire pendant 2 minutes jusqu’à obtention d’un sirop épais non coloré.
Dans un saladier, fouetter ensemble les jaunes d’œufs et le sirop de sucre.
Ajouter le chocolat fondu à la préparation, puis la laisser redescendre à température ambiante.
Sortir la crème liquide du congélateur et la fouetter.
Ajouter une première partie de la crème fouettée à la préparation  pour la détendre.
Ajouter enfin délicatement le reste de crème fouettée de manière à obtenir une mousse.

Monter le gâteau :
À l’aide d’un couteau, décoller le biscuit refroidi du cercle à gâteau.
Laver soigneusement le cercle à gâteau et l’essuyer.
Sur un plat disposer le cercle à gâteau.
Déposer le biscuit refroidi dans le fond du cercle.
Il est possible à ce stade, d’ajouter un rhodoïd (bande transparente) à l’intérieur du cercle (sans cette précaution, il sera utile au moment du démoulage de chauffer légèrement le cercle à l’aide d’un chalumeau).
Répartir le croustillant praliné sur le biscuit.
Ajouter la mousse au chocolat.
Lisser le dessus du gâteau à l’aide d’une spatule (ou d’un couteau scie pour obtenir un décor).
Faire prendre le gâteau au réfrigérateur pendant au moins quatre heures.
Saupoudrer le dessus du gâteau de cacao avant de le démouler.
Démouler et réserver au réfrigérateur jusqu’au moment de déguster.
Le gâteau peut être préparé la veille pour le lendemain ou même bien avant car il supporte parfaitement la congélation.

Kaiserschmarren (Autriche)

Pour 4 personnes :

  • 40 g de raisins secs blonds
  • 4 cuillerées à soupe de rhum
  • 6 œufs
  • 200 g de farine
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 2 citrons (zeste)
  • 40 cl de lait
  • 40 g de sucre en poudre
  • 1 pincée de sel
  • 150 g de beurre (50 + 100)
  • Sucre glace
  • Cannelle
  • Confiture d’airelles rouges, de prunes ou compote de pommes

Peser les ingrédients.
Extraire le zeste de deux citrons et le réserver.
Dans un bol, mélanger les raisins secs avec le rhum.
Les laisser macérer pendant 15 minutes.
Dans deux saladiers, clarifier les œufs (séparer les blancs des jaunes).
Ajouter aux jaunes d’œufs, la farine, le sucre vanillé et le zeste des citrons.
Sans cesser de remuer, verser progressivement le lait jusqu’à obtention d’une préparation homogène.
Battre les blancs en neige avec le sel.
Une fois que les blancs sont montés, ajouter le sucre en poudre.
Continuer de battre pendant quelques secondes.
Incorporer délicatement les blancs d’œufs en neige sucrés à la préparation.
Dans une poêle adhésive, faire fondre une noix de beurre (25 g).
Y verser la moitié de la pâte afin de réaliser une première crêpe.
Laisser cuire la crêpe pendant 2 minutes.
La parsemer de la moitié des raisins secs égouttés.
Avant de retourner la crêpe, la diviser en quatre quarts à l’aide d’une spatule.
Retourner chaque quart de la crêpe dans la poêle.
Laisser cuire pendant 2 minutes.
Toujours à l’aide de la spatule, découper les quarts de crêpe en morceaux d’environ 2 cm².
Disposer les morceaux dans un grand plat allant au four.
Faire cuire la seconde partie de la pâte de la même manière.
Allumer le grill du four.
Faire fondre 100 g de beurre.
Répartir le beurre fondu sur les morceaux de crêpes.
Saupoudrer légèrement de sucre glace.
Faire dorer la préparation pendant quelques minutes sous le grill du four.
Sortir la préparation du four et la répartir dans 4 assiettes à dessert.
Saupoudrer de cannelle et de sucre glace.
Servir avec de la confiture d’airelles rouges, de prunes ou une compote de pommes.

Galette des rois

Galette des rois

Pour 6 personnes

Réaliser une crème d’amande :

  • 50 g de beurre
  • 100 g de sucre
  • 100 g de poudre d’amandes
  • 2 œufs
  • 1 cuillerée à café d’extrait de vanille
  • 1 cuillerée à café de rhum brun
  • Une fève

Sortir le beurre du réfrigérateur quelques heures avant son utilisation afin qu’il ramollisse.
Placer le beurre mou dans un saladier.
Ajouter le sucre et la poudre d’amandes.
Incorporer les œufs entiers un à un.
Bien mélanger.
Parfumer avec la vanille liquide et le rhum.

Monter la galette :

  • 2 rouleaux de pâte feuilletée pur beurre
  • 1 œuf
  • 1 cuillerée à soupe d’eau
  • 1 pincée de sucre
  • 1 pincée de sel

Étaler une pâte feuilletée sur la plaque du four recouverte d’un papier sulfurisé.
Répartir la crème jusqu’à un centimètre du bord.
Déposer la fève dans la crème dans le sens de la longueur et près du bord.
Passer un peu d’eau à l’aide d’un pinceau sur le bord de la pâte.
Recouvrir avec une seconde pâte feuilletée.
Souder les bords de chaque disque de pâte entre eux en appuyant légèrement avec les doigts, puis en faisant des incisions d’un centimètre autour de la galette.
Placer la galette au réfrigérateur pendant 45 à 60 minutes (pour la raffermir).
Préchauffer le four à 210 °.
Dans un bol, déposer l’œuf entier, une pincée de sel et une pincée de sucre.
Battre cette dorure, puis en badigeonner la surface de la galette à l’aide d’un pinceau.
Quadriller le dessus de la galette à l’aide d’un couteau.
Enfourner et cuire pendant 20 minutes à 210°.
Réduire la chaleur du four à 180°.
Poursuivre la cuisson pendant encore 15 à 20 minutes.
Sortir la galette du four et la poser sur grille pour la faire refroidir.
Servir tiède.

Quiche au camembert

Pour 6 personnes :

  • 1 pâte brisée

Pour la pâte brisée :

  • 200 g de farine
  • 100 de beurre
  • 1 œuf entier
  • Sel

Dans un robot, mélanger ensemble la farine et le beurre.
Ajouter le sel et l’œuf entier.
Mélanger à nouveau.
Former une boule avec la pâte.
Disposer la pâte entre deux feuilles de papier sulfurisé.
Abaisser la pâte à l’aide d’un rouleau.
Laisser reposer à plaque de pâte au réfrigérateur pendant 30 minutes.
Beurrer et fariner le moule à tarte.
Garnir le moule avec la pâte brisée.
Piquer la pâte à l’aide d’une fourchette.
Réserver au réfrigérateur.

Pour garnir la quiche :

  • 1 camembert
  • 3 œufs
  • 10 cl de crème fraîche
  • 10 cl de lait
  • Sel
  • Poivre

Préchauffer le four à 180°.
Battre les œufs et y ajouter la crème fraîche, le lait, le sel et le poivre.
Gratter la croûte du camembert avec un couteau.
Découper le camembert en douze portions et les répartir sur la pâte.
Verser doucement la préparation.
Cuire au four à 180° pendant 40 minutes.

Crème brûlée

Crème-brûlée

Pour 4 personnes :

  • 4 jaunes d’œufs
  • 60 g de sucre
  • 20 cl de crème liquide
  • 20 cl de lait
  • 1 gousse de vanille
  • 80 g de cassonade

Préchauffer le four à 150°.
Fendre la gousse de vanille et récupérer les graines.
Faire chauffer ensemble, le lait, la crème et la vanille.
Clarifier les œufs (séparer les blancs des jaunes).
Réserver les blancs d’œufs pour une autre recette (financiers,…).
Ces blancs d’œufs peuvent être congelés.
Mélanger ensemble les jaunes d’œufs et le sucre.
Ajouter peu à peu le mélange vanillé.
Filtrer la préparation au chinois et verser dans des ramequins allant au four.
Disposer les ramequins remplis dans un grand plat d’eau.
Faire cuire au four et au bain-marie pendant une heure à 150°.
Réserver le ramequins refroidis au réfrigérateur en prenant soin de les couvrir d’un film alimentaire.
Au moment de servir, saupoudrer la crème de cassonade et la faire caraméliser à l’aide d’un chalumeau de cuisine.

Pains au lait

Pour 6 pièces de 75 g (une fournée) :

  • 250 g de farine
  • 100 g de lait
  • 10 g de levure de boulanger
  • 3/4 d’une cuillerée à café de sel
  • 25 g de sucre en poudre
  • 1 œuf (+ 1 pour la dorure)
  • 65 g de beurre

Préparer tous les ingrédients en les pesant précisément.
Dans la cuve du batteur, mélanger ensemble la farine et le sel (cette précaution évite de mettre le sel pur en contact avec la levure).
Faire tiédir le lait (il ne doit pas être trop chaud pour ne pas détruire la levure).
Dans un bol, mélanger ensemble le lait tiède, la levure et le sucre.
Verser très progressivement cette préparation liquide sur la farine salée (il faut laisser le robot en marche et verser très doucement pour empêcher que des grumeaux ne se forment).
Pétrir la pâte jusqu’à obtention d’un appareil très homogène et lisse.
Ajouter l’œuf et pétrir à nouveau (réserver le second pour la dorure).
Incorporer enfin le beurre mou en dés à la pâte.
Pétrir jusqu’à obtention d’une boule de pâte homogène.
Couvrir hermétiquement la cuve d’un papier film et laisser lever la pâte pendant environ 30 minutes dans un endroit tiède.
Former 6 pâtons de 75 g et les déposer en quinconce sur la plaque du four recouverte d’un papier sulfurisé.
Pour la dorure, mélanger un œufs entier avec un peu de sel.
Appliquer la dorure sur les pâtons à l’aide d’un pinceau.
On peut scarifier les pâtons à l’aide d’une paire de ciseaux (trois incisions sur le dessus de chaque petit pain).
Laisser lever pendant 30 minutes.
Préchauffer le four à 180°.
Mettre un plat d’eau dans le bas du four pour éviter le dessèchement des pains.
Faire cuire à 180° pendant environ 20 minutes.
Si la coloration obtenue n’est pas satisfaisante, il est préférable de prolonger la cuisson.

« Autres recettes Autres recettes »