Archive for Recettes sucrées

Tiramisu de Fabiola

Pour 8 personnes :

Préparer le sirop d’imbibage

  • 1 tasse de café fort (San Marco)
  •  2 cuillerées à soupe d’Amaretto

Préparer du café fort et le laisser refroidir.
Ajouter l’Amaretto et réserver le sirop d’imbibage au réfrigérateur.

Réaliser la crème

  • 500 g de mascarpone
  • 3 œufs entiers + 3 blancs d’œufs
  • 1 pincée de sel
  • 80 g de sucre roux

Dans deux récipients, clarifier les œufs (séparer les blancs des jaunes).
Dans un saladier, monter les blancs d’œufs en neige avec une pincée de sel.
Dans le bol d’un robot fouetter ensemble les jaunes d’œufs et le sucre roux.
Sans cesser de fouetter, incorporer petit à petit le mascarpone aux jaunes d’œufs sucrés en l’ajoutant progressivement cuillerée par cuillerée.
Fouetter la préparation pendant une minute afin d’obtenir un mélange mousseux.
À l’aide d’une maryse, ajouter un quart des blancs d’œufs en neige pour détendre la préparation.
Ajouter ensuite délicatement le reste des blancs d’œufs en neige.
Réserver le crème au réfrigérateur dans un récipient recouvert de film alimentaire ou dans une poche à douille.

Monter le gâteau

  • 35 biscuits à la cuillère (environ)
  • 30 g de cacao

Ce dessert peut être préparé dans un seul grand plat ou dans des verrines individuelles (service plus facile).
Mouiller très légèrement les biscuits dans le sirop d’imbibage froid.
Tapisser le fond du moule (ou des verrines individuelles) avec ces biscuits.
Recouvrir d’une couche de crème mousseuse froide.
Alterner une couche de biscuits et une couche de crème (changer le sens des biscuits à chacune des couches pour que le gâteau se tienne bien et qu’il soit joli sur le côté une fois découpé).
Terminer par une couche de crème.
Laisser prendre au réfrigérateur pendant 8 heures (minimum), ou préparer la veille pour le lendemain.
Saupoudrer de cacao au moment de servir.

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

Crème chantilly au mascarpone (sans siphon)

  • 150 g de mascarpone
  • 25 cl de crème liquide bien froide
  • 40 g de sucre glace
  • 1 gousse de vanille (ou un sachet de sucre vanillé)

Avant de commencer, prendre soin de réfrigérer la crème liquide au congélateur pendant environ 20 minutes.
Fendre la gousse de vanille et récupérer l’intérieur en grattant chaque moitié avec un couteau.
Dans le bol du robot, fouetter tous les ingrédients très froids ensemble.
La crème est prête quand le mélange est mousseux et homogène.
Réserver la crème dans une poche à douille au réfrigérateur.

Biscuits aux noisettes

Pour 35 biscuits :

  • 200 g de poudre de noisettes
  • 150 g de sucre glace
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 œuf entier
  • Arôme facultatif (un zeste d’orange, une pincée noix de muscade et de cannelle)

Préchauffer le four à 180°.
Dans le bol d’un robot, mélanger ensemble toutes les poudres (sucres, poudre de noisettes et arômes).
Ajouter l’œuf entier à la préparation et mélanger jusqu’à obtention d’une pâte homogène.
Recouvrir la plaque du four d’une feuille de papier sulfurisé.
Recouvrir le fond d’une assiette d’un peu de sucre glace.
Poser l’assiette sur la balance et tarer (remettre la balance à zéro).
Former des boules de pâte de 14 g et les déposer dans le sucre glace.
Terminer en disposant les boules en quinconce sur le papier sulfurisé.
Aplatir légèrement chacune des boules.
Enfourner pendant 14 minutes à 180°.
À la sortie du four, poser les biscuits sur une grille pour les faire refroidir.

Œufs au lait

Pour 10 pots à la vanille :

  • 1 litre de lait
  • 6 œufs entiers
  • 100 g de sucre en poudre
  • 2 sachets de sucre vanillé

Dans un saladier casser les œufs entiers.
Ajouter les sucres.
Mélanger.
Faire bouillir le lait.
Verser le lait bouillant sur la préparation.
Mélanger.
Passer la préparation au chinois (passoire).
Remplir 10 petits pots.
Les disposer dans un plat allant au four.
Remplir le plat d’eau à hauteur d’environ 3 centimètres (bain-marie).
Enfourner pendant 1h30 à 120° (la température du four doit être bien respectée car l’eau dans le plat doit frémir légèrement sans jamais bouillir).
Laisser refroidir les œufs au lait, puis les recouvrir d’un film alimentaire pour les réserver au réfrigérateur jusqu’au moment de la dégustation.

Pour 11 pots au cacao :

  • 1 litre de lait
  • 6 œufs entiers
  • 120 g de sucre en poudre
  • 40 de cacao
  • 1 cuillerée à café de cannelle en poudre

Mélanger ensemble le sucre, le cacao et la cannelle.
Pour le reste de la recette, respecter les étapes indiquées ci-dessus.

What do you want to do ?

New mail

Nougatine

ATTENTION :

En raison de sa température extrêmement élevée, le sucre cuit (caramel) est très brûlant et présente donc un danger. Par conséquent il doit être manipulé par un adulte avec beaucoup de prudence.

 

Réaliser de la nougatine

  • 200 g de sucre en poudre
  • 50 g de glucose
  • 125 g d’éclats d’amandes
  • 4 cuillerées à café de vinaigre blanc (ou jus de citron)
  • 8 cuillerées à soupe d’eau

Préchauffer le four à 150°.
Avant de commencer, disposer un grand récipient rempli d’eau froide à proximité de la plaque à induction (on y plongera le fond de la casserole chaude pour arrêter la cuisson le moment venu).
Disposer les éclats d’amandes dans un plat allant au four.
Enfourner les amandes pendant environ 10 minutes à 150° de manière à les torréfier (colorer légèrement pour en développer le goût).
Sortir les éclats d’amandes torréfiés du four.
Baisser la température du four à 100°.
Préparer deux feuilles de papier sulfurisé sur le plan de travail.
Dans une grande casserole, réunir ensemble tous les ingrédients.
Mélanger tous les ingrédients puis les faire chauffer jusqu’à obtention d’une belle couleur dorée (vers 145°).
Plonger le fond de la casserole dans un grand récipient d’eau froide pour arrêter la cuisson de la nougatine.
Verser prudemment la nougatine sur une feuille de papier sulfurisé (à condition que le plan de travail soit prévu pour supporter une température élevée).
Il est strictement impossible d’y toucher en raison du risque de brûlure.
Recouvrir avec la seconde feuille de papier sulfurisé.
À l’aide d’un rouleau à pâtisserie, aplatir la nougatine entre les deux feuilles de papier sulfurisé jusqu’à obtention d’une épaisseur de 3 mm environ.
Découper la nougatine durcie à l’aide d’un couteau ou d’un emporte-pièce, selon la forme voulue.
Si la nougatine est trop dure pour la travailler, il est possible de la faire ramollir dans le four à 100° afin de pouvoir la travailler à nouveau.

Écrire sur la nougatine avec de la glace royale

  • 1 blanc d’œuf
  • 160 g de sucre glace

Mélanger ensemble le blanc d’œuf et le sucre glace.
Utiliser un stylo de décoration (ou fabriquer un cornet en papier sulfurisé).
Remplir le stylo à décorer de glace royale.
Écrire sur la nougatine.

Crêpes

Crêpes

Pour environ 10 crêpes :

  • 125 g de farine
  • 30 g de beurre fondu
  • 5 g de sel
  • 3 œufs entiers
  • 30 cl de lait
  • 2 cuillerées à café de rhum (ou autre/facultatif)
  • Ne surtout pas mettre de sucre (ça collerait à la cuisson)

Mettre le lait à tiédir dans une casserole.
Dans un saladier, disposer la farine tamisée en fontaine.
Ajouter au centre les œufs et le sel.
Commencer à mélanger au fouet en incorporant petit à petit la farine tout en ajoutant le lait tiède.
Mélanger tous les ingrédients jusqu’à l’obtention d’une pâte à crêpes fluide et homogène.
Elle ne doit pas être trop liquide ni trop épaisse.
Si des grumeaux se sont formés, passer la pâte au chinois (passoire).
Ajouter en dernier, le parfum de votre choix (rhum ou autre) et le beurre fondu.
Cette pâte a la particularité de ne pas avoir besoin de reposer.
Faire cuire les crêpes une à une dans une crêpière antiadhésive.
Les déguster avec du sucre ou de la confiture…

What do you want to do ?

New mail

Perles du Japon au lait de coco

Pour 4 personnes

Préparer les perles du Japon :

  • 40 g de perles du Japon (semoule de manioc)
  • 40 cl de lait de coco
  • 40 cl de lait
  • 40 g de sucre en poudre
  • 1 citron vert (jus et zeste)
  • 300 g de dés de fruits (mangue, ananas, pêches, fraises, framboises, …)
  • Quelques brins de menthe fraîche

Verser les deux laits dans une casserole et faire chauffer.
Ajouter le sucre, puis mélanger.
Verser les perles du Japon dans la préparation bouillante.
Sans cesser de remuer, laisser cuire les perles du Japon pendant 15 minutes.
La préparation doit devenir épaisse.
Répartir la préparation dans des verrines, sans les remplir entièrement.
Laisser refroidir.

Monter les verrines :
Laver puis peler les fruits et les découper en dés.
Laver le citron vert, puis en prélever le zeste et le jus.
Verser le jus du citron vert sur les dés de fruits.
Mélanger délicatement et répartir les dés de fruits sur le dessus de chaque verrine.
Ajouter le zeste du citron, puis décorer enfin avec un petit brin de menthe fraîche.
Réserver les verrines au réfrigérateur jusqu’au moment de les déguster.

Nage de fruits frais en infusion de verveine

Pour 4 personnes :

  • 8 pêches blanches (ou autres fruits : fraises, framboises, cerises…)
  • 1 citron vert
  • 4 branches de menthe fraîche
  • 2 sachets d’infusion de verveine (ou feuilles fraîches)
  • 25 cl d’eau
  • 2 cuillerées à soupe de cassonade

Presser le citron et en réserver le jus.
Disposer deux sachets d’infusion de verveine dans un bol.
Faire bouillir 25 cl d’eau.
Faire infuser la verveine dans l’eau bouillante pendant environ 5 minutes.
Retirer les sachets de verveine et ajouter le sucre (goûter et rectifier la dose de sucre si nécessaire).
Peler et laver les fruits.
Détailler les fruits (quartiers, lamelles,…).
Disposer harmonieusement les morceaux de fruits dans quatre verrines.
Répartir le jus de citron sur les fruits.
Verser la verveine refroidie.
Déposer des feuilles de menthe fraîche sur le dessus de la préparation.
Couvrir chaque verrine avec un film alimentaire.
Réserver au réfrigérateur.
Les plus gourmands peuvent ajouter une boule de glace à la vanille au dernier moment.

Biscuits à la noisette

 

Pour 12 biscuits :

  • 75 g de noisettes en poudre
  • 85 g de sucre en poudre
  • 1 blanc d’œuf (30 g)
  • Cacao en poudre

Préchauffer le four à 180°.
Dans le bol d’un robot, mélanger ensemble les poudres.
Ajouter le blanc d’œuf.
Continuer de mélanger jusqu’à obtention d’une préparation homogène.
Recouvrir la plaque du four d’une feuille de papier sulfurisé.
Disposer en quinconce 12 boules de pâte sur le papier sulfurisé.
Aplatir les boules de pâte à l’aide d’une cuillère pour former des biscuits.
Saupoudrer de cacao.
Enfourner à 180° pendant 12 minutes.
À la sortie du four, déposer les biscuits sur une grille pour les faire refroidir.

Comment réaliser un sirop d’imbibage (punchage) ?

Le sirop d’imbibage est utile à la préparation de nombreux gâteaux. Il sert à imbiber le biscuit (génoise, …) afin de le parfumer et de le rendre plus moelleux. Pour obtenir un résultat très goûteux, il est préférable de préparer le sirop à l’avance (la veille). On choisit les arômes du sirop en fonction de ses goûts et de l’utilisation prévue (fraisier, framboisier, baba, savarin, moka…).

Pour un gâteau moyen (environ 8 personnes) :

  • 75 g de sucre
  • 150 d’eau (15 cl)

(soit une mesure de sucre pour deux mesures d’eau)

Arômes possibles au choix en fonction du gâteau :

  • Café (par exemple pour le moka)
  • Jus d’agrume (par exemple pour les gâteaux aux fruits)
  • Zeste d’agrume (citron vert, citron jaune, orange)
  • Vanille
  • Épices (anis étoilé/badiane, cannelle, …)
  • Infusion (verveine, camomille)
  • Eau de fleurs d’oranger
  • Alcool au choix (amaretto, rhum, kirsch, liqueur de fruit…)

Choisir et préparer les ingrédients en fonction du gâteau à réaliser.
Prélever le jus et le zeste de l’agrume choisi, le cas échéant.
Dans une petite casserole, faire chauffer ensemble l’eau et le sucre.
Laisser bouillir jusqu’à obtention d’une consistance sirupeuse (105°).
Ajouter au sirop de sucre les arômes choisis (épice, zeste, jus, …).
Réserver le sirop dans un récipient afin qu’il refroidisse.
Ajouter enfin l’alcool (facultatif) au sirop refroidi.
Passer le sirop d’imbibage au chinois (passoire) avant de l’utiliser.
À l’aide d’un pinceau, imbiber le biscuit avec le sirop.
Terminer ensuite le gâteau (montage, décor…).

« Autres recettes